Protéger ses photos contre la copie

L’une des questions les plus fréquemment posées au support Piwigo.com est « comment empêcher que l’on me vole mes photos ? ». Voici un petit état des lieux avec Piwigo.

En préambule, il faut comprendre qu’aucune protection anti-copie 100% fiable n’existe, que ce soit sur Piwigo ou ailleurs : à partir du moment où une photo est visible sur internet, elle est copiable d’une façon ou d’une autre. C’est juste « plus ou moins facile », selon le niveau de compétences informatique du « copieur ». Si quelqu’un affirme le contraire il y a de fortes chances pour qu’il soit soit naïf, soit incompétent soit tout simplement menteur.

Que propose Piwigo pour gêner les copieurs ?

  1. le plugin rightClick bloque le clic-droit sur les photos, à noter que le blocage n’affecte pas les administrateurs
  2. sur l’écran [Administration > menu Utilisateurs > sous-menu Gérer], dites « non » à l’option « haute définition actif » pour tous les utilisateurs
  3. sur l’écran [Administration > menu Configuration > sous-menu Options > onglet Affichage > section Page de la photo], désactivez l’icône « Télécharger »
  4. sur l’écran [Administration > menu Configuration > sous-menu Options > onglet Filigrane], choisissez un filigrane ou ajoutez en un nouveau.
Depuis la version 2.4, Piwigo permet d'insérer automatiquement un filigrane sur toutes vos photos.

Depuis la version 2.4, Piwigo permet d’insérer automatiquement un filigrane sur toutes vos photos.

Il s’agit de mesure « techniques », qui ont des limites dans leur efficacité. En complément nous recommandons de mettre en évidence que « les photos de ce site ne sont pas libres de droit, toute utilisation est soumise à l’accord du photographe », par exemple. Vous pouvez décider d’afficher ce message à plusieurs endroits. Par exemple :

  • dans la bannière des pages
  • dans un bloc personnel PWG Stuffs placé sur la page
  • dans un menu personnel grâce au plugin Advanced Menu Manager
  • dans le pied de page grâce au plugin Perso Footer
Un pied de page personnel dans Piwigo grâce au plugin Perso Footer

Un pied de page personnel dans Piwigo grâce au plugin Perso Footer

 

Ce contenu a été publié dans Fonctionnalité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Protéger ses photos contre la copie

  1. Gérald Fay dit :

    Il existe un outil appelé « Who stole my pictures? » qui permet de lancer des recherches sur différents moteurs pour voir qui a repris une photo et l’utilise de manière visible (publication sur le web).

  2. Pascal Avenet dit :

    personnellement mes images ne sont qu’en faible définition, ceux qui les piquent ne peuvent pas en faire grand chose mais j’en ai déjà retrouvé sur des sites (avec mon copyright effacé parfois !) alors j’interviens et je ne récolte qu’une suppression et de plates excuses. Je ne suis pas certain que je manque des ventes à cause de cela, c’est à mon avis la rançon du succès quand on montre ses images. Je connais des gens qui ont des archives fabuleuses et qui ne se font pas voler. Par contre personne n’a vu leurs images car il ne le montrent pas !

    • Bonjour Pascal,

      > Par contre personne n’a vu leurs images car il ne le montrent pas !

      L’autre point que je n’aborde volontairement pas dans ce billet de blog, c’est la pertinence de vouloir protéger ses photos alors qu’on souhaite les montrer sur le web. Je ne suis pas sûr qu’un outil comme Piwigo, aussi puissant et convivial soit-il, doive tenter de répondre à ce débat.

      Sachez quand même que pour ceux qui veulent partager mais avec « des limites », Piwigo dispose aussi du plugin Copyrights qui permet d’appliquer une licence à chaque photo, comme les Creative Commons (CC) avec les clauses By (Attribution, signature de l’auteur initial), ND (no derivative, interdiction de faire un crop par exemple) ou la très controversée NC (non commercial, interdit de tirer profit). Lire l’article Wikipedia sur les Creative Commons.

  3. Gilles dit :

    Excellent tutotiel, très clair et tout-à-fait dans l’esprit d’accompagnement qui caractérise Piwigo!

  4. alains dit :

    bonjour,

    je vais (de moins en moins) sur un site photo où certains s’émeuvent que l’on leur pique quelques images alors que, par ailleurs,ils hurlent à la mort si Hadopi leur empêche de télécharger gratos des heures de musique !

    toi qui me lit, si tu m’empruntes une photo, dis-le moi, ça me fera plaisir.
    sinon je te laisse regarder ta misérabilitude dans ton miroir.
    et ça suffira à me payer
    🙂

    • alains dit :

      ps : il est évident que si tu veux faire du fric avec mes images j’aimerais bien toucher une participation …
      mais bon … je n’ai pas les chevilles asez grosses pour penser me payer mon prochain voyage avec …
      🙂

    • Gilles dit :

      Assez d’accord! De toutes façons, si je publie des photos en définition suffisante pour être utilisées, je m’attends à ce qu’elles le soient!
      Comme le dit Pierrick, publier, c’est vouloir montrer!

  5. alains dit :

    pour info …
    http://www.photophiles.com/index.php/les-articles-du-mois/17-evenementsmois/1949-instagram-va-vous-voler-vos-imagesn.html

    il ne s’agit pas ici des petits larcins de minables que j’ai pu évoquer plus haut.
    qu’en est-il réellement ?

    et l’affirmation « …tous les réseaux sociaux pratiquent de la sorte …
    que faut-il en penser ?

    • Et bien en fait, mon billet http://fr.piwigo.com/blog/2012/12/20/pourquoi-piwigo-com-pas-gratuit/ est en quelque sorte une réponse à la polémique sur Instagram, ou plutôt sur l’étonnement des utilisateurs concernant les conditions d’utilisation de ces services « gratuits ». Peut-être peux tu faire le rapprochement dans un commentaire sur cet autre billet.

      Pou répondre plus précisément à la question du vol des photos par Instagram, il faut à mon avis distinguer ce qui est écrit dans les conditions d’utilisations et l’interprétation de ces conditions. Les conditions d’utilisation, c’est du langage d’avocat, écrites pour régler des litiges. Dans la vraie vie, je ne pense pas qu’Instagram aille « voler » ou « revendre » des photos. Non, l’objectif qui me semble évident c’est qu’ils s’en servent pour profiler les utilisateurs et améliorer le ciblage publicitaire.

  6. Robert Dubois dit :

    Bonjour à tous,
    Dsl Alain mais ton lien ne fonctionne plus ? : http://www.photophiles.com/index.php/les-articles-du-mois/17-evenementsmois/1949-instagram-va-vous-voler-vos-imagesn.html

    404 – Composant non trouvé

    Vous ne pouvez pas visiter cette page car :

    bookmark/favoris périmé
    Un moteur de recherche possède un listing périmé pour ce site
    une adresse erronée
    vous n’avez pas accès à cette page
    La ressource demandée n’a pas été trouvée
    Une erreur est survenue pendant l’exécution de la requête.
    Veuillez essayer l’une des pages suivantes :
    Page d’accueil

    Si les difficultés persistent, merci de contacter l’administrateur de ce site.

    Merci Pierrick pour toutes ces info qui ont le mérite d’être claire et que bcp de choses que je découvre avec une grand intérêt .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *