Compte rendu maintenance du 28 avril 2017

Les clients Piwigo.com clients ont déjà reçu ce message. Ils ont été nombreux à nous remercier d’avoir pris le temps d’expliquer en toute transparence nos opérations techniques alors autant partager avec le plus grand nombre grâce à un billet sur le blog !

A. La version courte

Le 28 avril 2017, nous avons migré l’un de nos principaux serveurs. L’objectif était d’avoir davantage de puissance et d’espace disque. La migration proprement dite s’est bien passée. Aucune interruption de service et seulement 7 minutes (de 8h00 à 8h07, heure de Paris/France) de passage en lecture seule pour une partie des comptes hébergés sur Piwigo.com.

Nous avons ensuite rencontré quelques difficultés pour communiquer avec les utilisateurs du service de courrier Gmail. La résolution du « problème Gmail » a rendu le site inaccessible pour quelques utilisateurs pendant environ 1 heure. Tout est revenu à la normale en quelques heures. Evidemment, aucune donnée n’a été perdue.

Le nouveau serveur s’acclimate bien à Piwigo et il a hâte de recevoir la version 2.9 dans les prochains jours 🙂

B. Les détails techniques

Un premier message d’information est parti vers 383 hébergés. Nous réalisons alors que les emails destinés à des adresses Gmail reviennent en erreur. En effet, Gmail a récemment mis en place des restrictions très fermes pour lutter contre le spam. Gmail veut ce que l’on appelle un « reverse DNS IPv6 ». C’est un peu barbare mais on l’avait déjà sur l’ancien serveur alors on l’ajoute sur le nouveau. Et là, patatra. Le nouveau serveur ne gère pas du tout l’IPv6 comme l’ancien : quelques utilisateurs, qui sont en IPv6, nous disent tomber sur une page « Apache2 Debian Default Page » au lieu de leur Piwigo. Retour sur le chronologie des faits :

  • 8:00 démarrage migration, passage en lecture seule
  • 8:07 bascule du trafic web vers le nouveau serveur
  • 9:40 tout se passant bien, envoi de l’email d’information
  • 9:52 erreurs Gmail, on bloque les envois de l’email
  • 10:31 ajout d’une IPv6 sur le serveur
  • 12:05 suite au retour de quelques utilisateurs, retrait de l’IPv6

Malheureusement, l’ajout/retrait de l’IPv6 n’est pas une action à effet immédiat. C’est ce que l’on appelle la « propagation des DNS ». Cela peut prendre jusqu’ à 3 heures, selon les utilisateurs.

Nous avons consacré le reste de la journée à faire accepter les emails par Gmail et à garder le site accessible pour tout le monde. Nous avons donc maintenant une IPv6, sur un sous-domaine de pigolabs.com (l’entreprise qui gère Piwigo.com) et cela n’impacte pas les visiteurs web.

Nous avons aussi une solution technique pour que les visiteurs web puissent accéder à vos Piwigo en IPv6. Mais après réflexion, nous ne souhaitons pas utiliser d’IPv6 car elle ne permet pas de faire des bascules instantannées du trafic web alors qu’IPv4 le permet, grâce aux IP FailOver proposées par OVH, notre hébergeur. C’est important car cela permet par exemple de basculer le trafic d’un serveur principal vers un serveur de secours.

Au final, une migration qui ne s’est pas si bien passée et pas mal de transpiration, mais tout est rentré dans l’ordre et le syndrome « Apache2 Debian Default Page » n’a finalement affecté que peu de monde !

Ce contenu a été publié dans Général. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Compte rendu maintenance du 28 avril 2017

  1. Michel Henri Nicolet dit :

    Je tiens à vous remercier et vous féliciter de la qualité de la prestation que vous nous offrez.
    Continuez.

  2. Laurène dit :

    Super! Bravo pour tous vos efforts! Perso aucun souci de mon côté…

  3. Dolé dit :

    Merci pour ce compte rendu, les détails techniques sont apréciables. Cela permet de voir un peu comment ça fonctionne derrière, et puis d’avoir une meilleure transparence. Beau boulot et merci à toute l’équipe =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *