Pourquoi Piwigo.com n’est pas gratuit ?

Dans ce billet, nous parlons spécifiquement du service Piwigo.com qui inclut l’hébergement, l’installation et les mises à jour de Piwigo, ainsi que les sauvegardes et le support par email. Le logiciel Piwigo, distribué sur Piwigo.org est et restera libre et gratuit.

Parmi les services d’hébergement de photos sur le web, nombreux sont gratuits. Faire fonctionner ces plateformes coûte de l’argent : machines, électricité, salaires, etc. Ces services doivent donc gagner de l’argent, d’une façon ou d’une autre. Le modèle de l’internet « gratuit » implique forcément des contreparties. Comme disent les américains, « if you don’t pay for the product, then YOU are the product », c’est à dire que si vous ne payez pas pour un service, alors c’est vous qui êtes vendu (à un tiers).

Pour simplifier, l’objectif de ces services gratuits est d’attirer un maximum d’utilisateurs pour générer un maximum de contenu qu’ils vont pouvoir monétiser. Cette monétisation suit généralement le modèle de la vente indirecte du « profil » des utilisateurs aux annonceurs publicitaires : une publicité ciblée est beaucoup plus efficace qu’une publicité générique. Savoir que vous aimez la cuisine ou les voyages paradisiaques a une valeur énorme pour les publicitaires. Les véritables clients de ces plateformes, ce sont donc les annonceurs publicitaires, pas les utilisateurs.

Piwigo.com ne cherche ni à revendre votre profil à des tiers ni à améliorer la qualité des publicités ciblées car il n’y a pas de publicité sur vos galeries. Le modèle économique de Piwigo.com est donc inversé : l’utilisateur paie pour le service et donc le client c’est l’utilisateur, pas des annonceurs publicitaires. On trouve ça plus sain comme relation avec nos utilisateurs, j’espère que vous aussi !

Protéger ses photos contre la copie

L’une des questions les plus fréquemment posées au support Piwigo.com est « comment empêcher que l’on me vole mes photos ? ». Voici un petit état des lieux avec Piwigo.

En préambule, il faut comprendre qu’aucune protection anti-copie 100% fiable n’existe, que ce soit sur Piwigo ou ailleurs : à partir du moment où une photo est visible sur internet, elle est copiable d’une façon ou d’une autre. C’est juste « plus ou moins facile », selon le niveau de compétences informatique du « copieur ». Si quelqu’un affirme le contraire il y a de fortes chances pour qu’il soit soit naïf, soit incompétent soit tout simplement menteur.

Que propose Piwigo pour gêner les copieurs ?

  1. le plugin rightClick bloque le clic-droit sur les photos, à noter que le blocage n’affecte pas les administrateurs
  2. sur l’écran [Administration > menu Utilisateurs > sous-menu Gérer], dites « non » à l’option « haute définition actif » pour tous les utilisateurs
  3. sur l’écran [Administration > menu Configuration > sous-menu Options > onglet Affichage > section Page de la photo], désactivez l’icône « Télécharger »
  4. sur l’écran [Administration > menu Configuration > sous-menu Options > onglet Filigrane], choisissez un filigrane ou ajoutez en un nouveau.
Depuis la version 2.4, Piwigo permet d'insérer automatiquement un filigrane sur toutes vos photos.

Depuis la version 2.4, Piwigo permet d’insérer automatiquement un filigrane sur toutes vos photos.

Il s’agit de mesure « techniques », qui ont des limites dans leur efficacité. En complément nous recommandons de mettre en évidence que « les photos de ce site ne sont pas libres de droit, toute utilisation est soumise à l’accord du photographe », par exemple. Vous pouvez décider d’afficher ce message à plusieurs endroits. Par exemple :

  • dans la bannière des pages
  • dans un bloc personnel PWG Stuffs placé sur la page
  • dans un menu personnel grâce au plugin Advanced Menu Manager
  • dans le pied de page grâce au plugin Perso Footer
Un pied de page personnel dans Piwigo grâce au plugin Perso Footer

Un pied de page personnel dans Piwigo grâce au plugin Perso Footer