Ajoutez un moteur de recherche multicritères à votre photothèque

Vous souhaitez proposer aux visiteurs de votre galerie une interface ergonomique pour naviguer parmi tous vos médias ? Avec le plugin Tag Groups, vous pouvez ajouter un moteur de recherche multicritères à votre photothèque Piwigo.

Attention !

Ce plugin n’est pas accessible aux clients ayant opté pour une offre « Individuelle » sur piwigo.com.

Rappel : le fonctionnement des tags avec Piwigo

Si votre photothèque Piwigo contient de nombreux médias, vous avez sans doute décidé de les organiser avec des tags, ou mots-clés.

Les tags permettent de qualifier vos photos selon vos propres critères de classement : cela peut être des couleurs, des formats d’images, des lieux, des thématiques ou tout autre type d’information utile pour retrouver facilement les photos ayant un point commun.

Une photo peut avoir un nombre de tags infinis, et vous pouvez combiner entre eux les tags pour affiner votre recherche. 

La recherche par tag se fait depuis le point de menu “Tags liés” de votre photothèque (que vous pouvez activer avec le plugin “Menu Tags”), ou depuis un nuage de tags qui peut être affiché sur une page de votre galerie.

Exemple de nuage de tags ou mots-clés

Ainsi, les tags sont complémentaires aux albums.

Cas concret : la photothèque du Musée Archéologique Archéa

Prenons l’exemple de la photothèque du Musée Archéologique Archéa, que vous pouvez consulter en ligne.

Les photos de cette photothèque sont organisés en albums : Patrimoine, Expositions, Collections… Chaque album est également organisé en sous-albums : dans l’album Patrimoine, on retrouve un sous-album par ville, et dans l’album Expositions, un sous-album par exposition.

Mais si l’on cherche des photos correspondant à un autre critère plus fin, c’est là que les tags vont montrer tout leur intérêt. On peut ainsi trouver en clic toutes les photos taguées “Moyen-Âge”, “Nécropole”, ou encore “Mérovingiens”, quel que soit leur album.

Et si je souhaite toutes les photos de nécropoles mérovingiennes ?

Pas de souci : je n’ai qu’à combiner les deux tags “Nécropole”, et “Mérovingiens”, comme on le voit sur l’exemple ci-dessous.

Recherche en combinant deux tags sur la photothèque du Musée Archéa

Ce fonctionnement est très simple et pratique, mais les tags sont tous mélangés entre eux. 

Pour un classement encore plus performant, et une recherche facilitée, un nouveau plugin a fait son apparition sur votre photothèque Piwigo : le plugin Tag Groups.

Le plugin Tag Groups pour mettre en place une recherche multicritères

Ce plugin vous permet d’utiliser les tags pour mettre en place un véritable moteur de recherche multicritère sur votre galerie.

Comment ça se passe ?

Vous avez dorénavant la possibilité de classer les tags par famille avec la nouvelle notion de “groupe de tags”. 

Les tags “bleu”, “rose”, “vert” peuvent être associés à un groupe “couleur”. Pour cela, il suffit d’ajouter un préfixe dans le nom du tag. Ainsi, en nommant un tag « couleur:bleu », vous aurez le tag « bleu » appartenant au groupe « couleur ».

Vous pouvez voir ci-dessous une page qui liste les tags d’une galerie Piwigo, regroupés par groupe de tag.

Si l’on conserve l’exemple du Musée Archéa, on pourrait imaginer que les tags “Haut Moyen-Âge”, “Moyen-Âge classique”, “Antiquité gallo-romaine” et “Mérovingiens” soient classés dans le groupe “Epoque”.

Et les tags “céramique”, “parures”, “ameublement”, “outils”, “pratiques religieuses”, “vaisselle” etc pourraient être classés dans le groupe “Objets”.

On pourrait ainsi mettre en place sur la galerie un moteur de recherche avec des filtres par époque, et par type d’objet, avec des listes déroulantes comme dans l’exemple ci-dessous.

Photothèque sur laquelle on a installé le plugin Tag Groups

Sur l’exemple précécent, (cliquez sur l’image pour l’agrandir si nécessaire), vous pouvez voir qu’on a tout d’abord filtré les photos pour n’afficher que les fleurs de type “Tulip”.

On peut ensuite affiner la sélection par couleur avec le filtre “Color”. Il liste tous les tags de type “Color”, mais seuls ceux qui sont présents sur des photos ayant également le tag “Tulip” sont cliquables.

Si je sélectionne la couleur “Purple”, la sélection ne m’affiche plus que les fichiers ayant le tag “Tulip” et le tag “Purple”.

Si vous souhaitez tester par vous-même, vous pouvez visualiser une démo en cliquant sur ce lien.

Nous espérons que cette nouveauté vous plaît ! Vous souhaitez la mettre en place sur votre galerie Piwigo ?

Deux solutions :

  • Si vous hébergez vous-même votre Piwigo, téléchargez le plugin Tag Groups
  • Si vous êtes client d’une offre d’hébergement avec Piwigo.com, contactez le support. En effet, vous ne pouvez pas (encore) activer le plugin Tag Groups vous-même. Attention ! Ce plugin est réservé aux clients d’une offre Entreprise.

Personnalisez vos infobulles avec Thumbnail Tooltip

Mise à jour : le plugin Thumbnail Tooltip est maintenant compatible avec le thème Stripped

Le plugin Thumbnail Tooltip permet de personnaliser l’infobulle sur les miniatures de photo. Vous pouvez choisir les propriétés à afficher, l’ordre, avec ou sans séparateur. Si l’infobulle ne vous plaît pas, vous pouvez même la masquer. Continuer la lecture

Robots et historique des visites

Piwigo 2.6 vous permet de géolocaliser vos visiteurs. Vous avez peut-être découvert que vous êtes souvent visité depuis Redmond (USA) et Mountain View (USA aussi). Pas de panique, ce sont juste les robots de moteurs de recherche de Microsoft (Bing) et Google.

Historique de visites : passage de Bing sur votre Piwigo.

Historique de visites : passage de Bing sur votre Piwigo.

Leurs visites sont utiles car elles permettent d’indexer votre site, ce qui le rend « trouvable » sur les moteurs de recherche. Cela dit, vous n’avez peut-être pas envie que votre historique de visites soit pollué par ce « bruit ». Vous pouvez activer le nouveau plugin No Stats for Robots et vous ne verrez que les visites des humains. Evidemment le plugin n’empêche pas aux robots de visiter votre Piwigo, il désactive simplement leur enregistrement dans l’historique.

Le plugin Automatic Size remplace Autosize

Comme expliqué dans le précédent billet du blog, le plugin Autosize présentait trop de problèmes. Néanmoins la fonction de sélection automatique de la taille de photo est un excellent concept. Le plugin Automatic Size prend la relève, avec un fonctionnement largement simplifié.

Le plugin Automatic Size est maintenant disponible pour Piwigo 2.4 et Piwigo 2.5. Etant donné que de très nombreux utilisateurs restent bloqués en 2.4 car ils utilisent Autosize, nous modifierons dans les prochains jours le script de mise à jour des comptes : si Autosize est activé, il sera automatiquement désactivé et Automatic Size activé. Cela permettra le passage en version 2.5.

Plugin Birthdate (date de naissance)

Le nouveau plugin Birthdate permet d’afficher l’âge des personnes présentes sur une photo. Etant donné que Piwigo connaît la date de la photo et si vous taguez la photo avec le nom des personnes y figurant, il suffirait juste à Piwigo de connaître la date de naissance de chaque personne. Le plugin Birthdate permet de définir une date de naissance pour un tag.

Plugin Birthdate : ajouter un date de naissance

Plugin Birthdate : ajouter un date de naissance

Plugin Birthdate : l'écran d'administration permet de voir la liste des dates

Plugin Birthdate : l’écran d’administration permet de voir la liste des dates

Plugin Birthdate : l'âge des personnes s'affiche à côté de chaque tag.

Plugin Birthdate : l’âge des personnes s’affiche à côté de chaque tag.

Selon l’âge de la personne, Piwigo affichera un âge en secondes ou en minutes ou en heures… ou en années. Si vous utilisez Piwigo comme galerie de photos familiales, vous et vos visiteurs apprécieront sûrement de voir l’âge des enfants à côté de chaque photo !

Protéger ses photos contre la copie

L’une des questions les plus fréquemment posées au support Piwigo.com est « comment empêcher que l’on me vole mes photos ? ». Voici un petit état des lieux avec Piwigo.

En préambule, il faut comprendre qu’aucune protection anti-copie 100% fiable n’existe, que ce soit sur Piwigo ou ailleurs : à partir du moment où une photo est visible sur internet, elle est copiable d’une façon ou d’une autre. C’est juste « plus ou moins facile », selon le niveau de compétences informatique du « copieur ». Si quelqu’un affirme le contraire il y a de fortes chances pour qu’il soit soit naïf, soit incompétent soit tout simplement menteur.

Que propose Piwigo pour gêner les copieurs ?

  1. le plugin rightClick bloque le clic-droit sur les photos, à noter que le blocage n’affecte pas les administrateurs
  2. sur l’écran [Administration > menu Utilisateurs > sous-menu Gérer], dites « non » à l’option « haute définition actif » pour tous les utilisateurs
  3. sur l’écran [Administration > menu Configuration > sous-menu Options > onglet Affichage > section Page de la photo], désactivez l’icône « Télécharger »
  4. sur l’écran [Administration > menu Configuration > sous-menu Options > onglet Filigrane], choisissez un filigrane ou ajoutez en un nouveau.

Depuis la version 2.4, Piwigo permet d'insérer automatiquement un filigrane sur toutes vos photos.

Depuis la version 2.4, Piwigo permet d’insérer automatiquement un filigrane sur toutes vos photos.

Il s’agit de mesure « techniques », qui ont des limites dans leur efficacité. En complément nous recommandons de mettre en évidence que « les photos de ce site ne sont pas libres de droit, toute utilisation est soumise à l’accord du photographe », par exemple. Vous pouvez décider d’afficher ce message à plusieurs endroits. Par exemple :

  • dans la bannière des pages
  • dans un bloc personnel PWG Stuffs placé sur la page
  • dans un menu personnel grâce au plugin Advanced Menu Manager
  • dans le pied de page grâce au plugin Perso Footer

Un pied de page personnel dans Piwigo grâce au plugin Perso Footer

Un pied de page personnel dans Piwigo grâce au plugin Perso Footer

 

plugin GThumb+

Un nouveau plugin est disponible sur votre écran [Administration > Plugins > Gérer] : GThumb+. Ce plugin modifie l’affichage de la page des miniatures. Au lieu d’afficher les miniatures les unes à côté des autres, elles ont toute la même hauteur et sont affichées sur des lignes continues. De plus, la première miniature occupe deux lignes à elle seule, elle est donc deux fois plus grande que les autres.

Piwigo et plugin GThumb+ en action : les miniatures ont toutes la même hauteur, sauf la première qui prend deux lignes.

Piwigo et plugin GThumb+ en action : les miniatures ont toutes la même hauteur, sauf la première qui prend deux lignes.

L’activation du plugin ne modifie pas vos miniatures, il s’agit d’autres miniatures créées spécifiquement par le plugin. GThumb+ est compatible avec tous les thèmes.

Pied de page personnel

Jusqu’à maintenant, pour ajouter un message personnel dans le pied de page, nous recommandions d’utiliser le plugin LMT (gestionnaire de licence sur vos photos) car il dispose d’une telle option. Ce plugin est très puissant et complet, si bien qu’il paraît démesuré pour un besoin aussi simple. Dorénavant et pour cette demande spécifique, nous conseillons plutôt d’utiliser le plugin Perso Footer, dont l’unique mission est d’ajouter un message dans le pied de page.

Pied de page personnel avec le plugin Perso Footer de Piwigo

Pied de page personnel avec le plugin Perso Footer de Piwigo

 

Perso Footer est compatible avec tous les thèmes. Le message le plus classiquement ajouté est le fameux « Ces photos ne sont pas libres de droit, merci de contacter l’auteur avant utilisation » mais c’est un texte totalement libre dont vous avez la complète maîtrise.

Mission simple = utilisation simple : une fois le plugin activé sur l’écran [Administration > Plugins > Gérer], entrez votre texte sur l’écran [Administration > Plugins > Perso Footer].

Des commentaires bizarres ? stop au spam !

Depuis quelques semaines, nous recevons au support plusieurs emails déclarant qu’ils reçoivent de nombreux emails « bizarres » sur leur galerie photo. En anglais et souvent avec des fautes d’orthographe. Ils arrivent par « lot » entre 10 et 20, sur moins de 24h. Ces messages sont sans rapport avec la photo qu’ils commentent et pourraient être vaguement « passe partout » pour n’importe quelle page de n’importe quelle site web.

Ce sont des spams.

Piwigo dispose de plusieurs protections pour éviter que des robots ne puissent ajouter des commentaires en masse. On peut considérer que, malheureusement, il s’agit d’humains qui font ce travail. Contre cela, les protections standards de Piwigo ne peuvent pas grand chose.

Il existe cependant une solution avec Akismet. Il s’agit d’un service en ligne qui va analyser chaque commentaire soumis à votre galerie et décider, sur la base de statistiques générées par des millions de sites web, s’il s’agit d’un vrai message ou d’un spam.

Piwigo peut travailler directement avec Akismet grâce au plugin RV Akismet (RV pour Radu Velicescu, l’un des développeurs de l’équipe Piwigo et par ailleurs photographe amateur). Il vous suffit donc d’activer ce plugin et de lui fournir une clef d’API, que vous obtiendrez en suivant le lien proposé vers akismet.com sur l’écran [Administration > Plugins > Akismet].

Plugin RV Akismet en action sur Piwigo

Plugin RV Akismet en action sur Piwigo

Statistiques détaillées sur Aksimet

Statistiques détaillées sur Aksimet

Akismet est gratuit pour une utilisation « personnelle ».

bouton Google+

Concurrent direct de Facebook, Google+ est un média social lancé en juin 2011, il y a à peine 3 mois, et ouvert au public depuis environ 1 mois. Les photographes sont bien présents sur Google+. En en « cerclant » quelques uns, on obtient un flux photographique agréable à parcourir.

Grâce au plugin Google+1, que vous trouverez sur l’écran [Administration > Plugins > Gérer], vous pourrez afficher un bouton dédié à Google+ avec 2 fonctions :

  1. un premier clic permet de dire publiquement que vous aimez une photo ou une page de la galerie (comme le « j’aime » de Facebook)

    Google+ : +1 publiquement sur une photo

    Google+ : +1 publiquement sur une photo

  2. un second clic permet de partager la photo en tant que message sur Google+, toutes les personnes qui vous « cerclent » verront la photo dans leur flux, avec un lien vers votre galerie Piwigo.

    Google+ : partager la photo dans son flux

    Google+ : partager la photo dans son flux

D’ailleurs, si vous êtes déjà sur Google+, ajoutez moi dans vos cercles : profil de Pierrick Le Gall sur Google+. J’y parle essentiellement de Piwigo !